Parcours artistique

 

Ysi Kalima suit ses premières études de musique à l’Escuela de Música Moderna Artsaia de Pampelune, en 1998. Elle poursuit sa formation dans L’Aula de Música Moderna i Jazz del Liceu et dans le  Centre d’Estudis de Veu, Interpertació i Dansa Eolia à Barcelone. C’est là qu’elle découvre une méthode fascinante de technique vocale : Estill Voice Training, dont elle est aujourd’hui professeure diplômée (Certified Master Teacher). Elle a été invitée à donner des cours Estill Voice en Espagne et à Strasbourg.

Elle  participe, en plusieurs occasions, au Seminario Internacional de Sedajazz de Valence. Ses professeurs sont  des jazzistes célèbres comme, par exemple, Dovrat Levy, Deborah J. Carter, Horacio “El Negro” Hernández et Francisco Blanco “Latino”.  Elle participe au concert de clôture du III Seminario Internacional de Jazz y Música Latina en el Palau de la Música de Valence.

Dans les années 1998 et 1999, Ysi Kalima reçoit une bourse de la AIE (Artistes – Interprètes – Exécutants). Elle  promène sa voix sur scène en Espagne, au Portugal, en Turquie,  en Allemagne et en France.

Elle commence sa carrière professionnelle en Navarre comme chanteuse et compositrice de quelques-uns des thèmes  de THC Factory (Electronic House).

Ysi Kalima possède une voix versatile, d’une grande musicalité et capacité expressive. Elle est aussi à l’aise dans l’interprétation de Jazz comme de Bossa Nova, sans oublier la Musique Latine et Afro africaine, l`Electronic House,  le Fado et la Chanson Française.

Pendant son séjour à Barcelone qui se prolongera  durant 12 années, elle collabore avec différents musiciens, comme par exemple Dibe Diboso du groupe de rap « 7 Notas 7 Colores » dans la  Sala Apolo. Elle chante accompagnée par la pianiste de Jazz Michèle Faber. Quant à la musique gospel, elle est chanteuse, vocal coach et chef de choeurs.  De plus, elle travaille comme conseillère de technique vocale auprès de professionnels de la voix.

En 2012, elle revient dans sa terre natale, la Navarre, où elle crée le groupe Edith Piaf Trio qui lui permettra de se produire dans divers festivals, auditoriums et théâtres du Pays Basque, de Madrid et de Barcelone. Il convient de souligner, tout particulièrement, le spectacle Érase una voz Edith Piaf (Il était une voix Edith Piaf) spécialement créé et dirigé par Ysi Kalima pour le centenaire de la chanteuse française au Teatro Gayarre de Pampelune qui affiche « complet ».

Son dernier projet s’est concrétisé avec la publication de  Miscelánea, son premier album qu’elle a voulu dédicacer avec tendresse et gratitude à ses parents. Miscelánea, un disque de Musiques du Monde et Jazz Fusion. Un voyage musical à travers divers mondes sonores qui l’ont accompagnée et inspirée. Des musiciens, tels que  Carlos Torijano (arrangeur et piano), Paco Escudero (percussion), Juan Guerra (basse électrique), Martín Meléndez (violoncelle et basse électrique), Marcelo Mercadante (bandonéon) et Fredy García (harmonica) l’ont accompagnée dans cette aventure. Une magnifique expérience  qui lui a permis de grandir comme artiste.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies